Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 février 2009 3 18 /02 /février /2009 10:21

Un transport de piano, ça se prépare !

Qu'il s'agisse de changer d'appartement dans la même ville, voire le même quartier, ou de faire transporter son piano sur une beaucoup plus longue distance, la difficulté reste la même, car une fois solidement arrimé dans le camion, le piano n'a plus grand-chose à faire.

La partie compliquée, c'est évidemment la sortie de votre habitation, et puis l'entrée dans la nouvelle. Passage par la fenêtre avec grue, escaliers, ascenseurs, marches de perron, voilà autant de zones délicates à négocier. Si vous faites appel à un amateur, comme la bande de copains sur l'image ci-contre, il peut y avoir de la casse !

Voici quelques petits conseils sur la manière de préparer le transport de votre piano.

1- Lors de votre demande de devis de transport de piano,  précisez à votre interlocuteur toutes les difficultés éventuelles. Par exemple, si le stationnement est impossible à proximité immédiate, ou s'il faut traverser une pelouse avec le piano. Ou si vous avez des parquets classés monument historique. Ou si la cage d'escalier est vraiment très étroite pour votre piano à queue. D'une façon générale, jouez cartes sur table : en cas de besoin, votre interlocuteur se déplacera pour établir le devis, et déterminer quel outillage serait nécessaire. De quoi vous éviter bien des désagréments et de l'attente.

2- Commencez par faire le tour de votre piano pour identifier les rayures éventuelles, les traces de coup qu'il pourrait porter. Notez-les sur une feuille; en dessinant rapidement leur implantation, voire en prenant des photos à l'aide d'un appareil numérique.. Vous montrerez ce dessin à votre transporteur.  Lorsque celui-ci aura terminé son travail, faites à nouveau le "tour du propriétaire" pour déceler d'éventuelles éraflures dûes au transport.

3- Spécial voisins à problèmes : si vous habitez dans un immeuble et que le hall ou l'escalier comporte déjà des traces suspectes (rayures profondes dans le revêtement des murs, surtout dans les virages,etc), et si vous n'avez pas de très bonnes relations avec vos voisins, faites des photos avant le transport du piano et faites-les contresigner par une personne de l'immeuble. Ce serait bête d'avoir à payer les dégâts d'un autre !

4-Avant le déménagement, vérifiez qu'aucun meuble n'entrave le passage du piano. Par exemple, un vaisselier rempli des coupes à champagne de l'arrière-grand-mère, et qui prend une demi-heure à vider : votre transporteur de piano appréciera le geste !

5- Si vous habitez en copropriété, ayez l'obligeance de prévenir vos voisins que l'escalier ou l'ascenseur seront impraticables pendant la durée de l'opération. Votre voisine du dessus qui monte ses courses ne serait peut-être pas très contente de se retrouver face à votre Bösendorfer.

6- Lorsque le déménageur de piano arrive, n'interférez pas avec son travail. Bien entendu, vous pouvez regarder, mais pas de trop près : nous avons besoin de place pour travailler !

Si vous ne faites pas appel à un déménageur de piano professionnel, il vous faudra tout de même prendre quelques précautions, que je détaillerai dans un post ultérieur !

Partager cet article

Repost 0
Published by Transport Piano
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Transport Piano
  • Le blog de Transport Piano
  • : Le blog du transport et du déménagement de piano
  • Contact

Recherche

Liens