Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 février 2009 7 15 /02 /février /2009 19:20

Le transport de piano

Une activité qui ne s'improvise pas


Déménager son piano, cela peut paraître facile : un peu de muscle, et le problème sera réglé. Dans la pratique, plusieurs dangers guettent le transporteur de piano amateur...et son instrument.
  • Le piano lui-même peut souffrir du transport. S'il s'agit d'un piano droit type piano d'étude assez classique, vous me direz que ce n'est pas bien grave.
    • Ce n'est pas faux, mais même d'occasion un piano reste un objet assez cher : au minimum 800 € pour un instrument plus très frais et qui ne tient pas forcément l'accord, sauf si c'est celui de votre vieille tante Marcelle qui a de l'arthtrose et ne peut plus jouer, et vous fait donc un prix. Mais je m'égare.
    • Même en recherchant sur des sites comme ebay ou priceminister, on trouvera difficilement des instruments Prenons le cas sur PriceMinister : on y trouve, à la date d'écriture de ce billet, 12 pianos de type Yamaha U1, un 88 touches d'étude tout à fait satisfaisant pour un usage amateur : sur les annonces, le prix varie de 2000 à 4500 euros. Il est vrai qu'en neuf, le U1 tourne autour de 7500 euros. 
    • Donc en dehors de vieux machins injouables comme les demi-cadres bois de 1890 qu'on trouve encore dans pas mal de chaumières et qui sont surtout bons pour la décoration (accorder un cadre bois relève de l'exploit : entre les chevilles qui sautent, les cordes qui se détendent et le cadre qui joue les spaghettis en fonction de l'hygrométrie, vous n'êtes certain d'avoir un accord correct que pendant dix minutes après le départ de l'accordeur),  en dehors de ces vieux machins dont la valeur est purement sentimentale (ah ! le piano de Grand'mère !) et qui ne valent même pas quelques dizaines d'euros, un véritable instrument jouable, et qui tient l'accord, ça coute cher.
    • Vous me direz "mais j'y tiens, moi, au piano de mère grand, même s'il a un son de bastringue". Ok, pas de problème ! De toutes façons je ne parle ici que de déménagement de piano, pas de leçons de style de vie !
  • Vous me direz donc : dans quelle mesure un piano peut-il souffrir lors d'un déménagement ?  Réponse.
    • D'abord, esthétiquement, il peut prendre des rayures, des coups, des chocs. Pas joli sur la laque noire.
    • Ensuite, mécaniquement il peu prendre des coups : un pied de piano à queue qui se met de travers, c'est pas mal de travail de restauration à prévoir. Oups !
      Mais sur un piano droit aussi : la table d'harmonie qui se fend, le couvercle qui en prend un grand coup, enfin toutes sortes de vicissitudes qui risquent de faire de votre cher vieux piano, juste un vieux piano.
    • Intérieurement enfin, lors du transport le piano peut voir des mécaniques déplacées, abimées. Certains pensent par exemple qu'il faut ôter le clavier et les mécaniques pour faciliter le transport : rien n'est moins sûr, parce que ces mécaniques sont justement un assemblage assez complexe, et qu'une fois que vous les aurez otées du piano elles risquent de prendre plus de coup que bien au chaud à l'intérieur !
  • Enfin, on citera rapidement les problèmes annexes qui peuvent survenir :
    • aux déménageurs : votre équipe de copains surentraînés à la gonflette de salle de sport risquent d'avoir quelques surprises lorsque le Pleyel de 350 kg se mettra à dévaler les marches du perron. Contrairement à la fonte de salle de muscu, il s'agit d'une charge non guidée ! Attention donc à la coordination, d'autant plus que l'équilibre du piano est un peu imprévisible sauf pour un professionnel habitué. On a déjà vu basculer des pianos, au grand dam de l'équipe chargée du déménagement !
    • à l'environnement : votre cage d'escalier (et le syndic de l'immeuble) risquent de ne pas tellement apprécier les traces de roulettes sur le parquet de la cage d'escalier et les profondes rayures dans le mur, au passage du virage. Sans compter la file de voisins compréhensifs mais qui aimeraient bien rester chez eux. Je noircis le tableau, mais vous voyez l'idée ! 
  • Je reviendrai plus en détail dans ce blog sur les outils à utiliser, les précautions à prendre et dans quelle mesure vous pouvez pratiquer le transport de piano vous-même. Après tout, rien de mieux que l'expérience ! Si ces pages vous donnent l'impression qu'il vaut mieux passer par un pro, jetez un oeil sur ce site dédié entièrement au transport de piano, vous y trouverez de quoi obtenir un devis gratuit, et quelques conseils en plus de ceux trouvés ici. Comment ça, c'est mon site ? Exact ! Mais vous pouvez rester juste ici pour apprendre ce que vous avez envie de savoir !

Partager cet article

Repost 0
Published by Transport Piano
commenter cet article

commentaires

Ponzo 19/02/2015 20:03

Bonjour je souhaite déménager un piano droit de Bordeaux a nantes . Les deux locaux sont accessibles et en rdc merci de me faire un devis

HAHASIAH 21/06/2010 18:03


Bonjour, etant interesser par une image que vous hebergez sur votre
site, jaimerais savoir si il y'a possibilité de vous la piquer pour que je puisse la mettre sur la pochette de mon prochain album ???

Merci, à la prochaine :)


Transport Piano 21/06/2010 18:14



Bonjour, de quelle image parlez vous ?


Salutations



colette villeneuve 18/05/2010 09:47


Pouvez-vous me répondre sur le point suivant:
le cout d'un déménagement pour un piano crapaud sur une distance de 235kmx2 .
Merci d'avance


Transport Piano 18/05/2010 11:17



Bonjour,


Le coût ne dépend pas que de la distance : d'autres éléments sont à prendre en compte comme le nombre d'étages, la facilité d'accès au stationnement, la possibilité de passer par l'escalier ou
pas... Je vous invite à préciser ces éléments sur le formulaire de devis pour transport de piano que vous trouverez à l'adresse http://www.au-trans-porteur.com/formulaire-devis-gratuit.html


Cordialement


 



Présentation

  • : Le blog de Transport Piano
  • Le blog de Transport Piano
  • : Le blog du transport et du déménagement de piano
  • Contact

Recherche

Liens